Peut-on parler de déclin des réseaux sociaux ?

Avec 1 milliard d’utilisateurs actifs attendus pour Facebook d’ici le mois d’août 2012, il est difficile de parler de déclin des réseaux qui sont au contraire au centre du quotidien des internautes, y compris en mobilité. La banalisation des réseaux sociaux, s’accompagne d’une diversification de leurs usages : si échanger avec ses amis demeure au cœur des motivations, élargir son réseau notamment professionnel, être au cœur de l’actualité ou devenir « e-influenceur » enrichissent l’expérience « sociale ». Néanmoins, avec la maturité naissent de nouvelles préoccupations : l’enthousiasme des débuts laisse la place auprès des utilisateurs plus aguerris à une plus grande vigilance au regard du contrôle de ce qui est partagé et de l’exploitation qui peut être faite des données personnelles notamment à des fins publicitaires. Mais ultime paradoxe, on reconnaît l’intérêt de la publicité ciblée ! Juliette Delfaud, Directeur du Développement Ipsos MediaCT, nous en dit plus sur les réseaux sociaux.

  • Nous sommes tous des « social addicts »
  • Echanger, partager, trouver un Job et puis quoi encore ?!
  • Les « twittos reporters »
  • « Like » or not like ?…
  • Qui a peur des réseaux sociaux ?

Lire l’article sur Ipsos ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :