L’avenir de la publicité passera-t-il forcément par l’interactivité ?

La publicité « A hunter shoots a bear » de la marque Tipp-Ex a fêté ce mois d’avril son deuxième anniversaire. L’occasion pour la marque de proposer une nouvelle version de son spot interactif qui continue d’être vu et partagé. La publicité interactive sera-t-elle durable ?

Atlantico : La publicité « A hunter shoots a bear » de la marque Tipp-Ex a fêté ce mois d’avril son deuxième anniversaire. L’occasion pour la marque de proposer une nouvelle version de son spot qui continue d’être vu et partagé. Ces publicités interactives rencontrent un franc succès, notamment sur les réseaux sociaux mais de quoi s’agit-il ?

Jean-Paul Brunier : La publicité interactive est un concept publicitaire qui produit une interaction entre des spectateurs et une marque. On passe ainsi de l’ère du message à l’ère du dialogue, en reproduisant le mode de fonctionnement des réseaux sociaux : on compte sur la participation du public et le partage du contenu. Le média qu’est Internet se prête particulièrement à ce modèle publicitaire. C’est donc naturellement que les annonceurs exploitent les réseaux sociaux pour diffuser leurs publicités. Cependant, c’est lorsque la publicité interactive est associée à un média de masse comme la télé, que l’on peut vraiment la qualifier d’innovatrice. Avant, les medias de masse n’offraient d’interactivité que par le biais du téléphone et la mise en place de « numéro vert « , mais la publicité interactive est une réelle innovation en cela ; en offrant enfin un choix et des contenus imaginatifs. Nous en sommes pour l’instant à un stade expérimental et assez limité, mais cela va se développer très rapidement.

Certaines publicités proposent déjà un contenu interactif grâce à l’utilisation de la télécommande. La technologie Sesame quant à elle, nécessite l’utilisation d’un smartphone : vous le mettez devant la télévision durant la publicité afin qu’il capte un signal sonore ou une image. Après avoir cliqué pour autoriser l’interaction avec la marque, un champ infini de contenus s’offre à vous : informations sur le produit, promotions inédites ou accès aux sites Internet. D’autres spots sont également accessibles, notamment des films -qui en termes de législation ne seront pas soumis aux règles cinématographiques- et permettront par exemple de faire des essais automobiles sur circuit pour la publicité d’une marque de voiture, ou vous aurez  également la possibilité de choisir le scénario de votre choix ou encore vous mettre en scène. On peut même demander aux gens de fournir du contenu eux même. Seulement, il faut intéresser le public…

Suite de l’article sur Atlantico ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :