Placements de produit : les annonceurs insistent

Deux ans après s’être fait retoquer par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), le 16 février 2010, l’Union des annonceurs (UDA) persiste et signe. Le syndicat repart en croisade afin d’obtenir l’autorisation de placer, voire de citer, des produits dans les magazines et les émissions de divertissement dits de « flux ». Car ils sont nombreux, les directeurs de marketing aspirant à apparaître, au détour d’un conseil, d’une « astuce », dans les magazines de coaching (« D&Co » sur M6, « Relooking Express » sur W9…) qui croissent et se multiplient. «  Pour 65 % d’entre eux, l’ouverture aux émissions de flux serait une motivation pour reconsidérer l’opportunité du placement de produit », insiste Didier Beauclair, directeur média de l’UDA, fort de l’étude qu’il vient publier en partenariat avec la société Public Impact. 65 % ! Une manne dans une période marquée depuis plusieurs années par le recul des dépenses publicitaires sur les chaînes historiques.

Lire la suite de l’article de Véronique RICHEBOIS sur Les Echos ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :